Folge Micro_Tech_Lab auf Facebook Folge Micro_Tech_Lab auf Twitter change language  change language  change language  change language  289

L'appareil photo réflex numérique Pentax K-5 IIs au microscope

Le Pentax K-5 avait déjà présenté de bons résultats en utilisation sur microscope, c'est pourquoi nous étions très curieux des changements qu'apporteraient le Pentax K-5 IIs. Le Pentax K-5 IIs est quasiment identique au Pentax K-5 II. La seule différence réside dans le fait que le Pentax K5-IIs ne possède pas de filtre passe-bas.

Pentax K-5 IIs  

Pentax K-5 IIs backvies spinalpicture microscopy

Extérieurement, le Pentax K-5 IIs ne se distingue pas de son prédécesseur, le Pentax K-5. Sa forme se tient bien en main bien qu'avec ses 760 gr (uniquement le boîtier), il compte plutôt parmi les poids lourds des appareils photo. Le boîtier, en métal et plastique, est robuste et bien étanchéifié de sorte qu'il est excellent en extérieur. N'ayant que quelques éléments de commande, l'arrière est aménagé clairement. L'appareil photo possède un capteur APS-C de 16 mégapixels.

L'écran, d'une dimension de 3 pouces, présente une excellente définition. Il est de plus légèrement anti-reflet et a une protection contre les égratignures. Malheureusement, il est fixe. Pour l'utilisation en microscopie, un écran orientable est très pratique. Avec le Pentax K-5 IIs, il faut avoir recours à un miroir d'écran ou commander l'appareil photo depuis le PC.

La première impression est tout à fait positive, son apparence visuelle nous plaisant beaucoup et aussi le fait que l'appareil photo offre toutes les fonctions automatiques (en particulier, l'exposition automatique est très pratique en microscopie) même sans objectifs CPU. Ceci ne va pas de soi justement chez les appareils photo plus abordables comme par exemple les DSLR Nikon bas de gamme.

Pour nos séries de test, nous avons monté le Pentax K-5 IIs sur un microscope Leica M205 C. Le montage est très simple avec un adaptateur grand champ numérique DSLRPTCW_Pro, un TUST37C et un Leica C1XTH  (voir image de gauche). Pour les microscopes plus anciens et les microscopes ne possédant pas d'objectifs corrigés, il vaut mieux utiliser l'adaptateur numérique LM standard  (DSLRPC) (image de droite).

Leica M205-C microscope avec LM digital DSLRPTCW_Pro , TUST37C, LeicaC1XTH y Pentax K-5 IIs   

Pentax K-5 IIs y LM adaptateur numérique DSLRPC

La mise au point de l'image se fait sur l'écran de l'appareil photo ou par le biais d'un moniteur HD externe (interface HDMI) à l'aide de la fonction de grossissement en mode Live View. La fonction de loupe offre des grossissements entre 2x et 10x! Son utilisation manque un peu de commodité car il n'y a même pas de bouton spécial à cet effet comme pour les modèles Canon ou Nikon comparables. En actionnant plusieurs fois la ToucheINFO, on peut changer le grossissement. Dans ce contexte, il est très gênant que la fonction de visée directe ne travaille que de courtes cinq minutes. Après ce laps de temps, elle s'éteint et il faut la remettre en marche. Pour les présentations et les exposés, c'est tout spécialement énervant. 

Pentax K-5 IIs mirror lock up (MUP)

A l'instar du Pentax K-5, ce modèle est extrêmement silencieux quand il se déclenche. Tout de même, il est recommandé pour les applications en microcopie de renoncer au déclenchement manuel pour vraiment éviter les plus légères secousses.

On peut choisir la nature de la prise de vue dans le menu. On peut sélectionner entre autre le déclencheur à distance ou la temporisation (déclencheur automatique) pour des déclenchements sans vibrations en mode visée directe. Le miroir reste toujours relevé et l'exposition est commandée par le biais de l'obturateur. Ainsi, les secousses sont minimales comme pour quasiment tous les appareils photo dans cette catégorie de prix et la qualité de l'image est bonne.

A souligner positivement aussi la fonction Shake Reduction (SR), un système de stabilisation de l'image 3D opto-magnétique. Il utilise la force magnétique pour déplacer le capteur d'image à des vitesses élevées. Les mouvements de l'appareil photo s'en trouvent compensés. 

Pentax K-5 IIs auto power off

On peut ensuite déterminer au bout de combien de minutes l'appareil photo doit s'éteindre tout seul. Au maximum, l'appareil photo reste 30 minutes en fonctionnement sans s'interrompre ce qui est certes pratique lorsque l'on veut économiser de la batterie mais en revanche impraticable pour des prises de vue prolongées et les pièges photo (déclenchement automatique par barrière lumineuse).

Pentax K-5 IIs white balance

Le Pentax K-5 IIs présente une sensibilité ISO de 80 à 51.200, les valeurs au-delà de 12.800 devant être sélectionnées par le biais d'une extension. La profondeur des couleurs est de 42 bits pour le format RAW ou de 24 bits pour format JEPG. Ces valeurs sont identiques à celles du prédécesseur (Pentax K-5). La balance des blancs et la température des couleurs est simple à commander par le biais du menu.

Pentax K-5 IIs series recording 

Pentax K-5 IIs resolution

Il va de soi que l'on puisse faire des vidéos en format FullHD avec le Pentax K-5 IIs. 25 images par seconde sont possibles au maximum. Le Pentax K-5 IIs prend au maximum 30 images en rafale à une vitesse de 7 images par seconde en définition JPEG de 16M.

Hélas, Pentax n'offre toujours pas de logiciel spécial pour commander l'appareil photo depuis le PC. Toutefois, il existe un logiciel (PK_Tether) en téléchargement gratuit dans la toile. Nous avons testé celui-ci (version: PK_Tether 0.7.0.zip) avec le Pentax K-5 IIs sur un ordinateur d'essai avec Windows 7. L'obturateur de l'appareil photo peut ainsi être commandé depuis le PC et la photo est immédiatement transférée au PC. En mode Live View, nous avons eu cependant des difficultés à déclencher l'appareil photo. L'affichage du menu (sur l'écran de l'appareil photo) a flashé nerveusement et l'appareil photo a fini par se planter. Nous ne l'avons remis en fonctionnement qu'en retirant brièvement la batterie. Cela s'est reproduit plusieurs fois. Cependant, l'utilisation de la fonction de loupe en mode Live View est justement très importante pour la focalisation au microscope dans notre domaine d'application. Ainsi, une transmission en visée directe de l'image par le biais de la clé USB n'est malheureusement pas possible avec ce logiciel. Mais comme il est revu en permanence, nous avons l'espoir que cela sera possible dans une version ultérieure. Actuellement, il ne fait pas le poids devant un logiciel de  Nikon ou de Canon

Le « periodic shooting » est une fonction captivante car elle permet de régler le laps de temps où s'actionne le déclencheur.

PK-Tether  

PK-Tether

Conclusion : Le Pentax K-5IIs est un excellent appareil photo avec une bonne qualité d'image. On peut obtenir de très bons résultats avec lui mais sa manipulation est plutôt réservée à des photographes ambitieux. Pour être utilisé en microscopie, il a malheureusement deux gros inconvénients. D'une part, que le mode Live View ne puisse être mis en service que pour cinq minutes au maximum et d'autre part, qu'il n'existe pas encore de logiciel de contrôle à distance bien mûri. Le logiciel PK_Tether que l'on trouve sur la toile en téléchargement gratuit est certes développé en permanence mais s'agissant d'une initiative privée, elle ne peut naturellement pas grandir dans l'étendue et à la vitesse des logiciels de Canon ou de Nikon.

     

   

30.04.2013

Adaptateurs numèriques LM pour: Pentax K-1 Mark II / Pentax KP / Pentax K-5 / Pentax K-3 II / Pentax K-500 / Pentax K-S2 / Pentax K-r / Pentax K-5 II / Pentax K-5 IIs / Pentax K-3 / Pentax K-50 / Pentax K-S1 / Pentax K-x / Pentax K-70 / Pentax K-7 / Pentax RS1000 / Pentax RZ10 / Pentax RS1500 / Pentax S1 / Pentax A40 / Pentax S12 /