Micro Tech Lab Solutions professionnelles pour la micro- et macrophotographie numérique
Produits Tests & guide d´achat Contact Commande Plan du site Références

 

Tour d'horizon des adaptateurs LM pour la microscopie
Nous proposons des solutions d'adaptateur numérique LM pour les microscopes suivants
Configurateur en ligne: LM adaptateur de microscopie pour les appareils photo réflex (numériques) et microscopes
Le macroscope LM 24x (15x et 11x) pour focus stacking : une résolution maximale sans compromis
Le macroscope LM 9x (5x et 3x) pour focus stacking : une résolution maximale sans compromis
Microscopes photographiques LM : la solution tout en souplesse pour les appareils photo à grands capteurs !
Le service de conseils de Micro Tech Lab
Comparatif des appareils photo pour l´utilisation en microscopie
Appareils photo réflex numériques ou appareils photo spéciaux pour microscope?
Essai : Le Canon EOS M50 sur microscope : montage simple au moyen du tube oculaire ou photographique avec l'adaptateur pour microscope LM
Canon Camera Connect en microscopie : la communication sans cable des appareils Canon EOS avec le smartphone ou la tablett
Microscopie low budget en 3D : fascinantes transformations en 3D en microscopie ou en macroscopie

Folge Micro_Tech_Lab auf Facebook Folge Micro_Tech_Lab auf Twitter       418

La série Olympus IX2 : un équipement polyvalent pour des missions variées

La documentation photographique au plus haut niveau - une technique d'appareil photo hypermoderne rend les plus petits détails visibles ! L'adaptateur numérique LM permet de monter rapidement et facilement tous les appareils photo hybrides et reflex actuels sur les microscopes de la série IX2 et donc, de réaliser des prises de vue de la meilleure qualité.

En 2002, Olympus a présenté sa nouvelle série de microscopes inversés : l'IX51, l'IX71 et l'IX81 séduisent par leur construction robuste, de grande qualité et leur grande flexibilité.

Développé pour l'observation de cellules vivantes et la microscopie par fluorescence, l'IX51 est le membre le plus compact de la série. Il dispose d'un tube ergonomique binoculaire (indice de champ de vue 22), pouvant être incliné de 35 à 85°, permettant ainsi de travailler assis ou debout. Les objectifs (4x - 40x ; précentrés pour augmenter le confort d'utilisation) présentent une grande distance de travail qui est adaptée à un grand nombre d'échantillons. Important pour les observations de cellules vivantes notamment : le bloc d'alimentation est séparé du statif ce qui réduit le développement de chaleur et les perturbations dues au rayonnement électromagnétique. Comme modules, il existe des plaques chauffantes, une chambre CO2 et un incubateur. L'éclairage de 30 watts peut être remplacé si besoin est par un éclairage halogène 100 W et un condenseur à contraste en relief. Pour les objectifs à immersion, des couvercles de protection sont fournis dans la livraison.

Pour des tâches encore plus complexes, notamment dans le domaine de l'épifluorescence et du traitement de l'image pluridimensionnel, il y a l'Olympus IX71. La particularité de cet appareil : un accès simultané à quatre niveaux d'image primaires à l'aide du concept multi-port (un port à gauche et à droite ainsi que deux ports sur la face arrière et un raccordement au niveau du socle. Si ces raccordements ne suffisent pas, il y a un tube intermédiaire sur le port du binoculaire à disposition. De plus, l'Olympus IX71 peut être doté d'un vaste système d'éclairage par épifluorescence : faisceaux de rayons en forme de V, révolver du module à épifluorescence six positions, optique du collecteur asphérique, apochromatique, condenseur à épifluorescence avec diaphragmes d'ouverture et de champ lumineux interchangeables ainsi que des modules de filtrage de fluorescence promettant un bruit de fond minimisé, tout cela devant conduire à des images hors du commun. Les prises de vue en rafale peuvent être exécutées de manière optimale grâce aux propriétés de matériaux optimisées, à la stabilité et au bouclier contre les perturbations thermiques. Pour les expériences qui requièrent de nombreux accessoires notamment, le contrôle du fonctionnement frontal est pratique. Une vaste sélection de systèmes de condenseurs (pour électrophysiologie, injection cellulaire, etc,) répond aux exigences les plus diverses en matière de porte-échantillons.
De plus, l'Olympus IX71 peut être étendu par des modules. Il existe des modules pour la micromanipulation, le module de microscopie de fluorescence par réflexion totale interne (TIRFM) ainsi qu'un module confocal.

La série connue d'objectifs Olympus UIS propose un matériel corrigé à l'infini pour le champ clair, le contraste en relief, la fluorescence, le contraste DIC et le contraste de phase. Le tourelle à objectifs comprend jusqu'à 6 objectifs. La lampe halogène de 100 watts apporte suffisamment de lumière.

L'IX81, entièrement motorisé, est le modèle le plus sophistiqué de la série. La motorisation modulaire s'adapte de manière optimale à de nombreuses exigences. Toutes les fonctions motorisées peuvent être commandées par ordinateur en utilisant le logiciel approprié. De plus, il existe des éléments de commande librement programmables sur le statif et une télécommande. Cet appareil est spécialisé dans les applications à fluorescence - il existe une grande sélection de modules de fluorescence à disposition. Pour les cellules vivantes, Olympus propose trois séries de prismes DIC pour des structures d'échantillon différentes. Le condenseur pour le contraste en relief dispose, outre de la grande distance de travail de 45 mm et de l'ouverture numérique élevée, d'excellentes conditions pour la microinjection et la micromanipulation. Un système confocal – le système FluoView – peut être raccordé au IX8 pour devenir un système multicanaux adapté à un grand nombre d'exigences.

Pour l'IX51, un phototube binoculaire est disponible avec un indice de champ de vue de 22 et un angle d'inclinaison de 30 degrés. Le raccordement d'un reflex au tube photographique binoculaire est décrit ici. Une coulisse à prisme est intégrée pour 3 conditions d'observation : image oculaire 100% ; sortie de documentation 100% ; sortie de documentation 80%/20% image oculaire. Le port latéral intégré facilite le montage d'un appareil photo reflex, hybride ou à monture C à l'aide de notre adaptateur numérique LM.

Comme déjà mentionné ci-dessus, les variantes de raccordement sont nombreuses sur l'IX71 comme sur l'IX81 :

 


Photographie :

Les appareils photo réflex numériques (DSLR), hybrides ou à monture C (C-Mount) peuvent être connectés très facilement aux adaptateurs LM numériques SLR dotés d´une optique planacromatique. Avec nos produits, vous réussirez à faire des photos d´une qualité étonnante au microscope. Pour choisir la solution d'adaptateur la plus appropriée à vos besoins, vous pouvez utiliser notre configurateur en ligne ou nous contacter par courriel (en nous envoyant une photo de votre instrument). 


Les appareils photo réflex numériques à miroir et les hybrides disposent de la technologie la plus avancée et conviennent très bien aux applications de microscopie. La plupart d´entre eux peuvent être contrôlés depuis le PC / Mac facilement. En raison du nombre elevé d´unités vendues, ils offrent un excellent rapport qualité-prix


Caractéristiques des appareils numériques réflex et hybrides haut de gamme
- capteurs plein format grands et puissants (36 x 24 mm)
- définition de 50 mégapixels
- haute sensibilité ISO (100.000+)
- grande gamme dynamique (à peu près 14 valeurs d´ouverture)
- temps d´exposition courts (1/8000 secondes)
- fonction vidéo Ultra HD (4k)
- enregistrement vidéo en visée directe de qualité Ultra HD sur des moniteurs externes 


Dans la plupart des cas, ces appareils photo sont nettement plus performants que des appareils photo de microscope avec des capteurs plus petits (1/2" ou 2/3"). Vous trouverez également sur notre site Internet nos recommandations actuelles  et un classement des appareils photo élaboré spécifiquement pour la microscopie. 
 

06.07.16