Folge Micro_Tech_Lab auf Facebook Folge Micro_Tech_Lab auf Twitter change language  change language  change language  change language  269

Le Canon EOS 5D Mark III - la barre de la performance a été relevée !
(16.10.2012)

Nous avons attendu avec impatience le successeur du Canon EOS 5D Mark II. Et – nous voulons anticiper sur le résultat général - nous n'avons pas été déçus !

Canon 5D Mark III dos de l appareil photo cristals 

Canon 5D Mark III boite  vue de capteur

Pour décrire en bref l'apparence extérieure, il nous vient à l'esprit spontanément deux mots, lourd et clairement structuré. Avec ses 960g (uniquement le boîtier), il compte déjà parmi les poids lourds des appareils photo. Par bonheur, nous pouvons le monter directement sur un microscope et n'avons pas besoin de le porter à bout de bras. Pour la microscopie, le poids de l’appareil photo ne joue pas un rôle important, car les microscopes de qualité pèsent eux-mêmes 10 kg au moins. Dans ce cas, on peut dire que la « qualité a son poids » ! Comme déjà pour le Canon EOS 5D Mark II, le boîtier est extrêmement robuste et bien fini. Cela en fait un compagnon parfait dans tous les cas même dans des conditions défavorables en extérieur comme par exemple en macrophotographie.

Comme son prédécesseur, le Canon 5D Mark II, il possède un capteur plein format (24x36mm) de 22 mégapixels. La sensibilité ISO a été améliorée dans tous les cas (100-12.800 et peut être étendue à 102.400). L'appareil photo dispose d'un excellent écart signal-bruit. Jusqu'environ ISO 3.000, il ne fait quasiment aucun bruit. En laboratoire, on obtient pratiquement à chaque fois des prises de vue exemptes de bruit. La réduction du bruit à des valeurs ISO élevées est très simple à régler dans le menu : 

Canon 5D Mark III traitement de bruit Sensibilité ISO

Les éléments de commande de l'appareil photo sont très clairement structurés. Le bouton principal pour éteindre et allumer doit être actionné énergiquement ce qui empêche de l'éteindre par inadvertance. Le dos de l'appareil photo a été bien pensé. A gauche de l'écran (pas orientable hélas), se trouvent cinq boutons, tous étant associés à des prises de vue déjà effectuées. Le plus important pour notre rapport d’utilisation est dans tous les cas la loupe que possédait déjà le prédécesseur. Celle-ci permet de grossir l'image 10 fois au maximum. Comparé aux modèles Canon meilleurs marché, le luxe est que la fonction de grossissement puisse également être commandée par le logiciel EOS Utility en mode Live View. 

Canon EOS Utility

Le bouton pour activer le mode Live View se trouve dans ce modèle à droite à côté de l'oculaire de visée et il est en même temps le levier d'activation de la fonction d'enregistrement de films. Si l'on a installé sur le PC le logiciel EOS Utility qui est livré avec l'appareil photo, on peut commander commodément l'appareil photo depuis l'ordinateur tout en regardant l'image en direct sur le moniteur. Spécialement pour la microphotographie, nous conseillons vivement d'utiliser le logiciel, notamment lorsque l’appareil photo ne possède pas d'écran mobile comme le Canon EOS 5D Mark III.

Jusqu'à présent, le mode silencieux du Canon EOS 5D Mark III a peu fait l'objet de débats dans les médias spécialisés. Pour la microscopie, il s'agit d'un point essentiel qui apporte de nombreux avantages. Le « déclenchement silencieux » provoque moins d'oscillations et de vibrations ce qui à son tour, conduit à une meilleure netteté. Les modèles haut de gamme de Canon disposent de cette option comme le Canon EOS 40D, 50D, 60D,...

Le mode silencieux 2 en particulier a obtenu les meilleurs résultats lors de nos tests. Le manuel n'explique que superficiellement son fonctionnement précis. Dans les forts grossissements au microscope (>500x), on peut augmenter nettement la qualité de l'image en utilisant le mode silencieux 2 car les vibrations les plus légères peuvent avoir une forte influence sur la qualité de l'image. Ceci est dû au fait que le miroir et l'obturateur focal peuvent fortement réduire la qualité photographique si la commande est effectuée à un moment défavorable. L'EOS 5D Mark III, toutefois, a des options de réglage avec lesquelles il est possible de réduire à un minimum ces effets défavorables. En mode Live View, le miroir reste relevé, la commande de la vitesse d'obturation se produit au déclenchement uniquement par le biais de l'obturateur focal. Et celui-ci se déplace quasiment comme dans du beurre.

Canon 5D Mark III mode silencieux

De la même manière, on peut réduire les vibrations avec la fonction de verrouillage du miroir en laissant le miroir relevé. Toutefois, il convient de prendre en considération que l'on ne peut faire qu'une prise de vue même si on est en mode rafale. Le miroir est relevé dans ce cas avant la prise de vue et ne revient dans sa position première qu'après la prise de vue. Nous déconseillons les prises de vue en rafale en cas de forts grossissements au microscope. Cela entraînerait des vibrations inutiles sur l'appareil photo et le microscope, réduisant la qualité des prises de vue. Plutôt que des prises de vue en rafale, on peut faire un enregistrement en HD, quasiment exempt de vibrations. Ultérieurement, on peut extraire des images de la séquence vidéo.

Canon 5D Mark III verrouillage du miroir

Dans le point du menu affecté à la balance des blancs, on peut pratiquement tout régler à son gré, même le moindre degré Kelvin de température des couleurs. Cela permet de tenir compte de manière optimale des conditions d'éclairage du laboratoire (éclairage du microscope: halogène, LED,...).

Canon 5D Mark III température des couleurs

Nous avons testé le Canon 5D Mark III sur un microscope Zeiss Axioskop et un Axio Imager. Pour le Zeiss Axioskop, nous avons utilisé une Interface44, un TUST37C (port monture C LM Direct Image 1x sans optique montée) et un DSLRCFC (adaptateur grand champ SLR LM Digital pour les capteurs plein format avec raccord à monture C). La qualité des images que nous avons atteinte avec cet équipement était impressionnante. Nous allons en placer quelques-unes sous peu dans notre base de données de photos. 

microscope avec lm adaptateur

Conclusion :

Travailler avec le Canon EOS 5D Mark III procure vraiment un grand plaisir. La connexion à un PC fonctionne (comme toujours chez Canon) sur des roulettes avec le logiciel EOS Utility. L'appareil photo soutient même la commande de la fonction de grossissement en mode Live View, ce qui est vraiment une bénédiction pour le travail au microscope. Si l'on photographie en mode silencieux, on obtient bien moins de prises de vue bougées et en plus, le « clic » est beaucoup plus silencieux, ce que les collègues travaillant dans la même pièce apprécient  beaucoup. Il est un peu dommage cependant que l'on ait fait l'économie de l'écran  orientable. Ce dernier est très utile si l'on n'a pas la possibilité de travailler sur un PC.

 

Adaptateurs numèriques LM pour: Canon EOS R with Canon Adapter EF-EOS R / Canon EOS Ra (Astro) with Canon Adapter EF-EOS R / Canon EOS RP with Canon Adapter EF-EOS R / Canon EOS 1D X Mark II / Canon EOS 1D X / Canon EOS 90D / Canon EOS 5D Mark IV / Canon EOS 6D Mark II / Canon EOS 250D / Canon EOS M50 / Canon EOS 6D / Canon EOS 5DS R ( without low-pass filter) / Canon EOS 80D / Canon EOS 5DS / Canon EOS 70D / Canon EOS 200D / Canon EOS 800D / Rebel T7i / Canon EOS 77D / Canon EOS 5D Mark III / Canon EOS 60D / Canon EOS 750D / Rebel T6i /