Folge Micro_Tech_Lab auf Facebook Folge Micro_Tech_Lab auf Twitter change language  change language  change language  change language  470

Exemple d'utilisation du macroscope LM 24x : l'épeire diadème (Araneus diadematus)


Photo à grande définition ici
Technique : le macroscope LM 24x avec grossissement par 24, Canon EOS 5D Mark IV

À l'aide de notre macroscope LM 24x, nous avons examiné à la loupe un être fascinant : l'épeire diadème. Le macroscope LM 24x (15x et 11x) a été conçu pour des capteurs d'appareil photo actuels du type APS-C et 4/3, un objectif spécial à ouverture numérique élevée de 0,25 rendant visibles les détails impressionnants de cet insecte. Grâce à la technique du focus stacking, il est possible d'augmenter énormément la qualité de l'image pour des prises de vue professionnelles comme le montrent les sensationnelles photos que nous sommes parvenus à réaliser avec l'épeire diadème.

L'épeire diadème est une araignée porte-croix par excellence et l'espèce la plus connue en Europe. Les mâles atteignent une longueur d'environ 10 mm, les femelles pouvant mesurer jusqu'à 18 mm. La couleur de base de cette araignée des jardins peut varier du marron clair au presque noir. L'épeire diadème se reconnaît très facilement aux tâches en forme de croix qu'elle présente au niveau de l'abdomen. À la différence d'autres espèces d'araignée, l'épeire diadème à un rythme de vie de deux ans. 

Anatomie :
Sur la partie frontale du céphalothorax se trouvent les huit yeux de l'araignée et quelques chélicères, donc ses crocs. Tous les Arachnides présentent ces mandibules qui peuvent atteindre une taille énorme. Les chélicères des araignées se composent d'un article basilaire robuste et d'une griffe mobile qui est repliée au repos. Si l'araignée mord, les griffes sortent du sillon et injectent le venin.


Photo à grande définition ici
Technique : le macroscope LM 24x avec grossissement par 24, Canon EOS 5D Mark IV

La deuxième paire de membres, dont le nom scientifique est les pédipalpes, sert à palper. Bien qu'elles ressemblent à des pattes, les araignées ne les utilisent pas la plupart du temps pour se déplacer mais pour attraper et retenir leur proie.


Photo à grande définition ici
Technique : le macroscope LM 24x avec grossissement par 15, Canon EOS 5D Mark IV

L'épeire diadème possède huit yeux principaux et secondaires.


Photo à grande définition ici
Technique : le macroscope LM 24x avec grossissement par 24, Canon EOS 5D Mark IV

Le corps de l'araignée se compose de deux parties : devant, on trouve le céphalothorax (prosoma) avec la tête, les glandes à venin, le jabot aspirateur et toutes les pattes locomotrices.


Photo à grande définition ici
Technique : le macroscope LM 24x avec grossissement par 15, Canon EOS 5D Mark IV

Derrière, relié par une mince tige (pétiole), se trouve l'abdomen avec ses organes internes et les filières qui permettent aux araignées de tisser des fils à des fins les plus diverses.


Photo à grande définition ici
Technique : le macroscope LM 24x avec grossissement par 15, Canon EOS 5D Mark IV

Elle mord la proie qui s'est prise dans la toile, en priorité des insectes, et l'enveloppe d'une sécrétion qui provient des glandes séricigènes. Ce faisant, l'araignée fait rapidement pivoter sa proie à l'aide de ses pattes. L'enzyme digestif sécrété en mordant décompose l'intérieur de la proie.


Photo à grande définition ici
Technique : le macroscope LM 24x avec grossissement par 24, Canon EOS 5D Mark IV

À quelques exceptions près, les araignées sont toutes venimeuses. La morsure d'une épeire diadème est certes désagréable pour l'homme mais sans conséquences durables au plan médical.

Le macroscope LM 24x (15x et 11x) a été conçu pour des capteurs d'appareil photo actuels du type APS-C et 4/3. Pour les capteurs plein format, nous recommandons le nouveau macroscope LM 9x. Les lentilles des objectifs macro sont des optiques à traitement durci planchromatiques de qualité maximale. La production des macroscopes LM est effectuée en Autriche à la main. Les macroscopes LM sont conçus pour l'usage professionnel (recherche, industrie, universités, cliniques, ...).